rhino ex machina

engrenage - rhinoceros.world - Albrecht Durer

La première horloge connue ayant à ses pieds le rhinocéros d’Albrecht Dürer appartenait à Elisabeth 1ère, reine plénipotentiaire d’Angleterre (voir article). La mode du rhinocéros martelant l’heure s’imposa jusqu’au XVIII° ème siècle. Et au delà puis que dans le film le roi et l’oiseau de Paul Grimault et Jacques Prévert, la tradition est bien martelée. Pour comprendre le clin d’oeil de Grimault à son ami Jacques il faut se rappeler de l’étymologie du mot jacquemart (voir article).

On peut comprendre qu’Elisabeth 1ère associe le temps à cet animal que l’époque pensait belliqueux et formidable. Elle qui faillit mourir mille fois et perdre la couronne tout le temps. Reine à temps,Elisabeth s’est révélée une reine guerrière d’exception à l’origine de l’empire mondial anglais. Voir ce monstre transpercer le temps immuable et fatal avait certainement une valeur exceptionnelle à ses yeux.

Le rhino se pense mécanique. Une mécanique infernale mise en branle pour défonce n’importe qu’elle adversité. Le socle du rhino sera le siège de cette mécanique horlogère. Ordonnancement de la causalité perpétuelle, de la relativité des époques et de la vacuité de l’instant. Une série d’engranges entraineront les rotations et les mouvement des pièces mécaniques .

Le mécanisme sera le lieu d’une formidable expérience lumineuse, temporelle et spatiale. Pas besoin de se projeter dans un trou noir, le rhinocéros world, ce voyageur sédentaire, inversera le temps et l’espace.

Mais pour l’heure, construisons le prototype de cette mécanique restreinte à venir.