la défense des rhinocéros

A ce jour la rubrique est vide.

Il serait absurde de construire un rhinocéros à partir de la gravure d’Albrecht Dürer sans se soucier des rhinocéros vivants.

Si à dans les textes anciens le rhinocéros est un animal de cirque que l’on extermine à coup de gladiateurs. L’Europe “moderne”  va se met à promener de cours en villes, sans aucun scrupule, plusieurs spécimens enlevés à leur liberté.

Les choses ont changé… Le décompte, année après année, s’oriente vers l’extermination totale des rhinocéros. Des millions d’espèces ont déjà disparus, le rhinocéros ne sera qu’un “point de détail” émergeant dans le carnage global.

Avec le rhinocéros world, nous allons nous amarré à ce déluge, autant que faire se peut, et souligner l’activité d’une association qui tente contre vents et marées de sauver l’espèce.

Il faudra voir le rhinoceros.world comme un artefact

Il faudra trouver quelque chose pour le braconnier qui tire sa volonté de puissance d’une balle de Browning d’une valeur de quelques centimes d’euros et trouver autre chose pour l’acheteur de la puissance sexuelle d’une corne à coups de dizaine de milliers d’euros.

Ces deux individus sont dans une apocalypse.

“Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes”  Jacques Bénigne Bossuet (citation apocryphe, mais le fond demeure..)

Share this:

Facebook Twitter